Partager :
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur LinkedIn
  • Partager par Mail

Les missions du sanctuaire : un chemin d’espérance

Le sanctuaire Louis et Zélie d’Alençon a repris ses missions arrêtées pendant les mois d’été 2023, année jubilaire dans la ville natale de Thérèse, qui a vu un retour important des pèlerins après les années de pandémie. Les missions bretonnes de Lorient, Port-Louis et Nantes, au printemps, semblaient déjà loin, au moment de partir en Alsace Lorraine, 11 jours en novembre.

Accueil, chemin et proximité

Ces trois mots peuvent qualifier cette récente mission. Il y avait comme une ambiance de joie communautaire pendant 11 jours, que ce soit à Marienthal, Strasbourg, Forbach ou Bitche. Les quatre envoyés du sanctuaire que nous étions reviennent le cœur rempli d’enthousiasme et d’émerveillement.

Accueil

Recevoir les reliques des saints Louis et Zélie Martin était, en ces lieux,  l’un des temps de fête de l’année pastorale. L’événement s’est préparé en chaque lieu, non seulement par une bonne communication mais aussi par la prière. La préparation des jeunes et des enfants était approfondie. C’est vrai, en particulier à Strasbourg, avec des enfants en catéchèse, et à Forbach, pendant une journée, avec les enfants, les collégiens et élèves de seconde qui avaient étudié, avant notre arrivée, la vie des saints de la famille Martin et ce que représente les reliques et la prière des saints. Un feuillet de quatre pages en était le support. De beaux échanges se sont vécus avec les deux sœurs Carmélites du sanctuaire. Forbach, c’est aussi le lieu d’une veillée de prière particulièrement méditative.

Procession en ville, vers le Carmel de Marienthal

La préparation spirituelle n’était pas en reste. A Bitche, par exemple, depuis une heure avant notre arrivée, des fidèles priaient devant le Saint Sacrement tandis que le curé donnait le sacrement de réconciliation quatre heures durant. Marienthal, sanctuaire marial, se préparait à l’accueil avec une information auprès d’un public plus diversifié quant à ses provenances géographiques y joignant un remarquable soin pour les chants. Qu’il est beau d’entendre des prêtres dire : «il y a nombre de confessions qui sont d’une profondeur inhabituelles » ou encore : « l’on voit pendant la mission des personnes qui ne viennent pas habituellement ». Le Carmel de Marienthal, l’un des premiers à reconnaitre, un an après sa mort, que la petite Thérèse n’était pas une carmélite comme les autres, s’est fait une joie d’accueillir ses parents pour une soirée et une nuit.

Chemin

Pour une mission, la préparation et la communication, passent par les curés et leurs équipes mais aussi par le cœur de chacun qui, du coup, se sent moins seul grâce à la communion des saints que la proximité des reliques rend palpable. Les quelques 1050 intentions de prières déposées au pied du reliquaire et ramenées à Alençon sont l’expression de confiance que chacun exprime au travers de « ses joies et de ses espoirs, de ses tristesses et de ses angoisses ». Qu’ils sont lourds les fardeaux que certains viennent déposer mais, chemin faisant, c’est la confiance qui grandit. Strasbourg c’est aussi une soirée témoignage de la part d’un couple engagé dans un groupe Louis et Zélie Martin et celui de Imre de Habsbourg qui a mis en évidence le rapport à la sainteté entre son ancêtre, le bienheureux empereur Charles, sa femme la vénérable Zita et le couple Martin.

Proximité

« Venez et voyez » dit Jésus dans l’évangile de Jean. Les veillées de prière et la dizaine de conférences/débat sur tel ou tel aspect de la vie des Martin qui trouve écho dans notre vie aujourd’hui, crée une proximité entre les générations. La sainteté n’est pas d’une époque mais de toutes les époques. Mieux connaitre les saints c’est se rendre compte qu’ils ont eu leur part d’adversité mais comme diraient des enfants : « On les met devant parce qu’ils ont fait de belles choses… ils ont réussit leur vie… ils ont fait confiance aux autres et à Dieu… ils nous aident aujourd’hui.»

Lors des conférences, en particulier à Strasbourg, le temps de dialogue a été pratiquement aussi long que l’exposé initial.

Une rencontre intime

Rencontre avec les jeunes collégiens et enfants à Forbach

En étant témoins des démarches, devant le reliquaire, pendant les temps de vénération personnelle, en couple ou en famille on ne peut douter de l’intensité de rencontre entre la terre et le Ciel. La communion des saints évoquée régulièrement avec les groupes d’enfants et de jeunes trouvent là une belle expression quand une assemblée se met en marche. Par trois fois, à Bitche, il était proposé de recevoir la bénédiction du Seigneur, par l’intercession des saints. Les intentions exprimées à cette occasion, traverse un désir de bonheur, parfois si lointain, qui nous plongent dans la foi en la parole de Jésus : « venez à moi vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau et moi je vous soulagerai ».

La Bonne Nouvelle est annoncée

La Bonne nouvelle est annoncée par les saints, nos aînés dans la foi, à la manière dont en parlait le pape Paul VI : « le Monde a plus besoin de témoins que de maître et il écoutera les maîtres s’ils sont d’abord des témoins ». Pour beaucoup, au cours de ces missions, la découverte et l’approfondissement du parcours de vie des saints Louis et Zélie se situent dans cette perspective qui affermit la foi en celui qui se fait proche : Jésus (Dieu sauve).

Bitche : bénédictions individuelles et familiales

Guy Fournier, adjoint au recteur du sanctuaire Louis et Zélie d’Alençon

À lire aussi

Tous les Articles

Le Carême sous le regard de la famille Martin

Emission Louis et Zélie sur RCF - 18 février 2024

Lire l'article Publié le 21 février 2024

La notoriété des saints Martin au Brésil.

Emission Louis et Zélie sur RCF - 4 février 2024

Lire l'article Publié le 21 février 2024

La "Famille Louis et Zélie", un réseau qui grandit

Emission Louis et Zélie sur RCF - 28 janvier 2024

Lire l'article Publié le 21 février 2024

"Dieu répond avec humour à nos prières" : témoignage de Ronan et Sophie

Emission Louis et Zélie sur RCF - 14 janvier 2024

Lire l'article Publié le 21 février 2024

« En suivant les époux Martin, notre vie de couple a radicalement changé »

Emission Louis et Zélie sur RCF - 21 janvier 2024

Lire l'article Publié le 21 février 2024

Restez au courant de nos actualités

Une question ? Le sanctuaire vous répond.

02 33 26 09 87